5 things to do in Lapland during “ruska” / 5 choses à faire en Laponie pendant “ruska”

— English below —

ruska: nom commun finnois, du sami du nord ruški
1. changement de couleur des feuilles qui prennent diverses teintes rouges, jaunes, violettes et brunes
2. période de l’année pendant laquelle les feuillages prennent une couleur automnale

La période de ruska arrive généralement en septembre en Laponie et celle-ci est connue pour être un des plus beaux moments de l’année pour visiter la Laponie: les moustiques ont disparu est pourrissent brûlent en enfer et l’explosion de couleurs est à couper le souffle.
J’ai été en Laponie chaque été depuis ma naissance (oui, j’ai pris l’avion a l’âge de deux mois, et je m’excuse auprès de tous les passagers que j’ai ennuyé) à part l’année où j’ai fini en surentraînement (et je blâme partiellement l’absence de ma dose annuelle de Laponie pour ça).
J’adore la Laponie plus qu’aucun autre endroit au monde et je recommande vivement de la visiter au une moins une fois. Donc voici mon top 5 des choses à y faire à la fin de l’été / au début de l’automne, qui s’appliquent à plus ou moins n’importe quel endroit en Laponie.

1. ALLER DEHORS
IMG_2844
On ne va pas en Laponie pour rester à l’intérieur (ou si oui, il faut vraiment qu’on aie en discussion), surtout puisque les options sont relativement limitées.

Randonner, des courts et faciles sentier natures au trekking de plusieurs semaines dans une “zone de nature vierge préservée” (même si pour le deuxième il faut vraiment faire confiance à son sens de l’orientation dans un brouillard épais, puisqu’il n’y a pas de sentiers marquée, de réseau, d’endroit pour charger un GPS ou de personnes à qui demander son chemin dans ces zones), faire du trail, du vélo, … Sommet d’une colline, exploration d’un marais ou d’un bord de lac, balade jusqu’à une cabane, … Parcs nationaux, “zones de nature vierge préservée”, réseaux de sentier au milieu de nulle part, villages touristiques, … Tout est possible et les options sont infinies.

 

2. DERNIER À L’EAU EST UNE POULE MOUILLÉE
IMG_2607
La Finlande est couverte de lacs et la Laponie ne fait pas exception. Ils ne sont pas très chauds, mais au moins la baignade est rafraîchissante. Si l’eau est vraiment trop froide, louer une barque ou un paddle sont toujours des bonnes options.

 

3. CUEILLETTE
IMG_2945
La Laponie est couverte de baies de la même manière que l’Europe centrale est couverte d’herbe. Les myrtilles sont bonnes de juin aux premières gelées (j’en ai cueilli une fois en octobre, mais elles étaient molles et avaient quelques degrés d’alcool, 0/10, je ne recommande pas) et les meilleures peuvent être trouvées à [classifié] (désolée, faut bien que je garde mon spot secret secret). Depuis la fin du moins d’août jusqu’à ce que la neige les couvre, les airelles sont mûres. Et dans les marais, il n’y a plus de baies polaires, mais on peut trouver des canneberges. Pas étonnant que chaque séance d’entraînement se termine (ou se mette en pause) sur un petit snack de baies fraîches.
Mais aussi diverses sortes de champignons peuvent être trouvées facilement, surtout après la pluie, ce qui illustre parfaitement l’expression “pousser comme un champignon”.

Ça parait évident, mais je préfère le rappeler: ne jamais manger/cueillir ce dont on est pas à 120% sur que c’est comestible, à moins qu’une sympathique intoxication alimentaire fasse partie des objectifs de vacances (qui sait, les gens sont bizarres, je ne juge pas).

 

4. LE CIEL EST LA LIMITE
IMG_2666
Le soleil est toujours très bas à l’horizon, ce qui crée des jeux de lumières très intéressants. Les couchers de soleil durent plus longtemps et sont généralement plus colorés que ceux en Europe centrale. En septembre le nuit commencent à être plus longues et assez noires pour que des aurores boréales soient visibles.

 

5. “LANDSCAPE AND CHILL”
IMG_2795
Les couleurs de l’automne sont absolument magnifiques: tout est rouge, orange et jaune; le parfait paysage automnal. Mais aussi, la Laponie finlandaise a l’une des meilleures qualité d’air dans le monde et une densité de 1,8 habitant/km2 (densité qui descend en dessous de 0,5 dans les régions les plus au nord).

Donc s’habiller chaudement, prendre un thermos de café, allumer un feu, griller des saucisses et juste se relaxer est un excellent moyen de profiter. Ou monter sur une colline, s’asseoir sur un énorme caillou, admirer comme il y a quasiment pas de traces humaines à l’horizon et écouter le silence. Après tout, c’est des vacances.

Psst! Liens utiles et diaporama des photos utilisées en bas de page


ENGLISH

ruska: finnish noun, from the northern sami word ruški
1. the process of leaves turning various shades of red, yellow, purple and brown in the autumn
2. time during which fall foliage occurs
(Source: Wiktionnary)

Ruska usually happens in Lapland in September and it’s known as one of the best periods to visit Lapland: mosquitoes are long gone and rotting burning in hell and the colour explosion is breathtaking.
I’ve been in Lapland every single summer since I was born (yup, took the plane when I was 2 months old, sorry for all the passengers I annoyed) except the year I overtrained (and I’m partially blaming the lack of my yearly dosis of Lapland for it).
I love Lapland more than any place I’ve ever been and totally recommend visiting it at least once. So here’s my top 5 things do there in the late summer / early fall and they apply to pretty much any place in Lapland.

1. GO OUTSIDE
IMG_2844
You don’t go to Lapland just to stay inside (or if you do, then we really need to talk), mainly because the options are kind of limited.

Hiking, from easy and short nature trails to harder week-long treks in the wilderness areas (although for the second one you do have to be very confident in your orienteering-in-a-very-thick-fog skills, since there are no marked paths there, no network, no place to charge a GPS, nor other people to ask for directions), running, biking, … Top of a fell, lake or swamp exploration, trip to a wilderness hut, … National parks, wilderness areas, random trail network in the middle of nowhere, touristic villages, … Everything is possible and the options are limitless.

 

2. LAKE LIFE
IMG_2607
Finland is covered in lakes and Lapland is no exception. They will not be very warm, but at least the swim will be refreshing. If the waters are really too cold, rowing and paddling are great alternatives.

 

3. PICK YOUR FOOD
IMG_2945
Lapland is covered in berries the same way central Europe is covered in grass. Blueberries will be good from July until the first frost (I did once pick them in October and they definitely had a few percentages alcohol, 0/10, wouldn’t recommend) and the best ones can be found in [redacted] (sorry gotta keep my secret spots secret). From the end of August until the snow covers them, lingonberries are also ripe. And although in swamps cloudberries can’t be found anymore, cranberries can be found. So it’s no wonder that every training I do there ends with a good post-training (or mid-training from time to time) fresh berry snack.

Also various mushrooms can be found very easily too, especially after the rain, and perfectly illustrate the expression “spring up like mushrooms”.
I don’t think I need to remind this, but don’t ever eat something you’re not 120% sure it is commestible unless a wicked food poisoning is your holiday goal (who knows, people are weird, I am not judging).

 

4. SKY IS THE LIMIT
IMG_2666
The sun is always low on the horizon, which creates some really interesting light effects. The sunsets last longer and have usually more colours compared to the central European ones. In September since the nights start to be longer and dark enough, northern lights can already be seen.

 

5. LANDSCAPE AND CHILL
IMG_2795
The autumn colours are absolutely magnificient: red, orange, and yellow everywhere; the perfect fall picture. Finnish Lapland also has one of the best air quality in the world and a density of 1,8 habitants/km2 (and it drops under 0,5 in the northernmost regions).

So dress warm, take a thermos of coffee, light a fire in a fireplace, grill some sausages and just relax. Or optionally, go up on a fell, sit on a huge stone, admire how there’s barely anything created by humans at the horizon and listen to the silence. After all you’re on holiday.

Useful links:
Visit Finland and their page about fall in Lapland
Visit Lapland
Visit Rovaniemi if you want to combine city and nature (and/or see Santa Claus)

 

Diaporama of all the pics used in the article:

This slideshow requires JavaScript.

3 Replies to “5 things to do in Lapland during “ruska” / 5 choses à faire en Laponie pendant “ruska””

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s