Doutes et attentes / Doubts and expectations

— English below —

Avant le week-end dernier, ça faisait presque deux ans. Un an, neuf mois, pour être exact (j’ai aussi compté les semaines et les jours, mais je ne dirai rien, je n’ai pas envie de passer pour une folle. Hahaha). C’était le temps écoulé depuis ma dernière compétition (plutôt une mauvaise course, maintenant que j’y repense). Beaucoup de choses se sont passées depuis et je suis enfin prête à reprendre un dossard comme je l’ai fait le samedi 5 janvier. D’une manière assez tragi-comique, je me suis enrhumée le semaine précédente, et le rhume n’a fait que s’empirer après la course (je sais: ne jamais courir enrhumée) et ne semble pas vouloir s’en aller. Je ne me suis pas enrhumée en plus d’un an. Pourquoi ça m’arrive juste avant ma première compétition depuis des lustres? Je devais courir samedi et dimanche dernier, mais oui, je sais très bien que les choses ne se passent pas toujours comme on l’avait prévu.
A propos de cette course, il n’y a pas grand-chose à dire: le premier 1,5 km et le tir couché étaient très bons, puis mes jambes ont arrêté de marcher, j’ai explosé et c’était fini. Heureusement pour moi, c’était un format bizarre, un super-sprint de 3km, donc au moins j’ai pas souffert longtemps.

LRM_EXPORT_20180106_182308

Honnêtement, j’ai peur. Genre vraiment peur. Je ne sais pas à quoi m’attendre de la saison. Je suppose que ça va être dur. Physiquement et mentalement. Je ne peux évidemment pas m’attendre à être au même niveau qu’avant immédiatement, mais j’ai eu bien assez de temps pour construire des scénarios complètement irréalistes dans ma tête. Est-ce que ça va vite revenir, comme tout le monde me le dit? Et si ça revient jamais? Comment est-ce que je peux être contente de mes compétitions, lorsque je sais très bien que je peux faire mieux, parce que je l’ai déjà fait avant, mais que en ce moment c’est juste physiquement pas possible? Comment est-ce que je peux rester motivée en sachant que j’ai fait mieux et à quel point je suis loin de ça?

Je ne peux même pas me fixer d’objectifs, parce que le problème de revenir de surentraînement est que de temps en temps ça s’améliore très vite, puis ça stagne un moment, puis de nouveau ça s’améliore vite et ainsi de suite. Et évidemment on ne peut pas prédire cette évolution. C’est dur de trouver la motivation: je m’accroche à l’idée que ça va vite s’améliorer et revenir à ce que c’était avant. Mais si je continue à exploser misérablement après 1,5 kms, je ne suis honnêtement pas sure que ma motivation va durer longtemps.

Quoiqu’il arrive, je dois garder à l’esprit qu’il y a 7 mois, j’avais un bras dans le plâtre (oui, le surentraînement tout seul n’était pas assez apparemment, il a fallu que je me fracture le poignet aussi), je n’étais pas capable de courir 2 minutes et je n’ai pu m’entraîner normalement que depuis novembre. Donc oui, pouvoir faire des compétitions maintenant est déjà une petite victoire. Et le seul objectif que je peux me fixer est de m’habituer aux compétions à nouveau et d’essayer de prendre du plaisir. Je le mérite : je me traîne cette histoire de surentraînement depuis plus de deux ans et c’est très loin d’être une partie de plaisir.

IMG_1834-leger

— English —

Before last weekend, it had been almost two years. One year, nine months to be more accurate (I counted the weeks and days too, but I’m not gonna write them, because I don’t want to look too crazy. Hahaha). That was the last time I raced (a pretty bad race actually, when I think about it). A lot of things have happened since then and now I’m finally ready to race again and I was at the start, with a bib, the 5th of January. In a tragicomic way I ended up catching a cold the week before, which only got worse after the race (I know: never race with a cold) and doesn’t seem to go away. I haven’t caught a cold in more than a year. Why just before my first race in ages? I was supposed to race both Saturday and Sunday, but yeah, I know pretty well things don’t always happen the way you planned it.
About that race, there’s not a lot to tell: the first 1,5 km and prone shooting were really good, then my legs just stopped working and that was it. Luckily it was a weird race, a super-sprint of 3km, so at least I didn’t suffer very long.

Honestly, I’m scared. Like really scared. I don’t really know what to expect from the whole season. I guess it’s going to be hard. Physically and mentally. I obviously can’t expect to be at the same level as before immediately, but I’ve had a lot of time to build up completely unrealistic scenarios in my head. And is it going to get better like everybody is telling me? And what it never comes back? How can I be happy from my races when I know that I can do better, because I’ve already done so much better, but right now, my physical condition doesn’t allow it? How can I stay motivated knowing how much better I’ve done and how far I am from that?

I can’t even set myself goals, because the problem with coming back from overtraining is that sometimes it gets better really fast and then you’re stagnating again and then again faster and so on. And obviously you can’t predict that evolution. It’s hard to find motivation: I hang on to the thought that it is soon going to be better and back to what it was before. But if I keep miserably dying after 1,5kms, I’m honestly not sure my motivation will last very long.

No matter what happens, I’ll have to remember that 7 months ago, I had my wrist in plaster (yup, overtraining alone wasn’t bad enough, had to break my wrist too), I wasn’t even able to run 2 minutes and I have been training normally only since November. So yeah, being able to race now is already kind of a victory. And the only goal I can set myself is to get used to racing again and just try to enjoy it. I deserve that: I’ve struggled with overtraining for more than two years and that’s pretty far from fun.

IMG_1889-leger

One Reply to “Doutes et attentes / Doubts and expectations”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s