Hello world!

— English below —

Pourquoi ai-je décidé de créer mon propre site internet/blog, vous demandez-vous (probablement pas, mais faisons semblant que oui) ? Pour plusieurs raisons : j’ai toujours aimé lire les blogs d’autres athlètes, alors ça me semblait logique d’en avoir un aussi. Puis, pendant les longues séances, je pense à plein de choses liées au sport, et certaines idées sont pas mal du tout, et ça m’arrive de les noter après coup, donc à ce moment-là autant les partager. Par exemple, j’ai pensé à ce post durant un tour en vélo. Mais ça sonnait beaucoup mieux dans ma tête pendant l’effort. Ça doit être le casque, qui a empêché les bonnes idées de s’envoler. Ou le flou causé par la fatigue, qui fait que les choses sonnent mieux.

En parlant de fatigue, c’est tellement bien de pouvoir enfin s’entraîner un peu plus. L’hiver dernier n’a vraiment pas été facile physiquement et psychologiquement à cause du surentraînement (mais plus à ce propos plus tard).

Depuis que j’ai eu ma maturité en juin, les stages d’entraînement se sont enchaînés , je n’ai pas été beaucoup à la maison et j’ai passé beaucoup trop de temps à conduire. Mais passer autant de temps à Andermatt a quelques avantages : La canicule est beaucoup plus supportable (25°C est quand même plus agréable que 35°C) et m’entraîner avec l’équipe m’a aidé à retrouver la motivation que j’avais un peu perdue pendant la longue pause en hiver.

Je peux enfin aller en ski roues. C’est assez bizarre : j’avais jamais réalisé que ça demandait autant d’équilibre. C’est juste tellement agréable, pendant les premiers entraînements je devais avoir l’air plutôt tarée à sourire non-stop, mais j’étais trop contente pour en avoir quelque chose à faire. Je peux toujours pas m’entraîner à fond, mais ça s’améliore vite. Mon corps a l’air de bien récupérer des entraînements, donc c’est assez encourageant.

Why did I decide to make my own website/blog ? For many reasons : I’ve always liked reading other athletes’ blogs, so it seemed logical to have one too. During long trainings I think about a lot of different things related to sports and some of the reflections are actually pretty good and I sometimes write them down, so I might as well share them. For example, I thought about this post during a bike ride. But somehow it sounded much better in my head. Maybe it’s the helmet : the ideas couldn’t escape. Or it’s just the blur created by the tiredness, that make things sound better than they are.

Speaking about tiredness, it’s nice to be finally able to train a bit more. Last winter wasn’t easy physically and psychologically because of overtraining (but more about that later).

Since I got my high school diploma in June, it has been training camp after training camp and I have not been a lot at home, and I have spent way too much time driving. But it has two big advantages : spending a lot of time in Andermatt made the heat waves much cooler (literally, 25°C is a lot nicer than 35°C) and training with the team has helped me to find back the motivation I had a little bit lost during the long pause.

Now, I can finally rollerski. It was weird after one year : I never realised how much balance you need to stay on them. It feels so good. I was smiling non-stop during the first trainings and I probably looked pretty crazy, but I was too busy being happy to care about it. I still have to train slow, but it’s getting better pretty fast right now. My body seems to recover well from the trainings, so it’s really encouraging.

One Reply to “Hello world!”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s